Bonjour à toutes et à tous,

Si ça ce n'est pas la providence! Alors, je ne m'y connais pas.

La semaine dernière, je consacrais un article à  mon icône de mode Carrie BRADSHAW de "Sex and the city" , dont pous pouvez retrouver l'intégralité ici. Et ce soir, en zappant, je tombe par hasard sur le tome II du film. Autant vous dire que j'en prends plein les mirettes sur le plan vestimentaire. Le bonheur n'est pas dans le pré mais dans mon appart', du moins, à la télévision. Enfin bref, ce sont des petits rien qui vous donnent la banane. Mais bon, je m'égare (comme d'habitude) puisque ce n'est pas l'objet du post d'aujourd'hui.

Cette semaine, les températures sont plutôt clémentes dans le Sud Ouest. Comme il ne fait pas trop froid, cela signifie donc que mes incantations quotidiennes ont fonctionné. Et je vous jure que cela prend un temps fou...à faire des incantations. Peut-être qu'un jour, si vous êtes sages, je vous livrerai mon secret. Par ailleurs, cela doit être manifestement la semaine du miracle, dans la mesure où un second s'en est produit. On a allumé le chauffage au boulot...hip hip hip, hourra! On peut limite se trimballer en maillot dans les couloirs...heu... enfin limite quoi! On se calme les amis. Mais c'est une raison de plus pour avoir la patate.

En conséquence, je pense qu'il faut mettre ce temps à profit, d'un point de vue modalistique, parce qu'il ne va évidemment pas durer. Cela serait trop beau. Alors, en fouillant dans mon dressing et en me creusant un peu les méninges, j'ai eu envie de vous présenter une tenue que je porte pendant la mi-saison, voire même en hiver: le short. Et oui. Dans un article d'il y a quelques temps maintenant, j'avais proposé "Chic en short:, l'âge de raison". Dans ce dernier, j'assumais enfin (presque) mes complexes jambesques (ouais, j'invente des mots et j'adore cela, quelqu'un y voit une objection?) de trois mètres chacune (comme mes bras, il faut dire que je suis bien proportionnée, en toute modestie) dans un short taille haute, à rayures bleues et blanches. Un brin sexy certes, mais, à mon goût, très classe.

En automne, je trouve qu'il est bien plus facile de porter le short, surtout lorsque l'on n'a plus vingt ans (oh c'est bon, je fais partie du lot) et que l'on n'est pas très à l'aise avec ses jambes nues quand on a notamment, comme moi, des imperfections. D'une part, parce que l'on peut porter un collant (au passage, plus besoin de s'épiler hein.. ça va, que celle qui n'y a jamais songé ou ne l'a jamais fait me jette la première pierre). On en trouve de très sympas maintenant, qui galbent les jambes, réhaussent le fessier (ben oui, il faut  bien appeler un chat un chat) et qui font un ventre super plat tout en continuant de respirer de façon tout à fait normale. Et d'autre part, parce que des pièces a priori estivales peuvent être recyclées, portées quelques mois de plus et créer des looks super sympas.

Et puis, dans la mesure où la fashion addict que je suis à tendance à acquérir des fringues qui ne sont parfois, pas données (euphémisme quand  tu nous tiens), il faut bien que je les rentabilise...ce qui me permet d'économiser pour mon prochain coup de coeur :-). En conséquence, à chaque fois que cela m'est possible, je mixe été et automne, surtout lorsque le temps me le permet.

C'est donc le challenge que je souhaite relever à travers le style du jour. Alors, chic en short d'été, en automne, est-ce possible? A cette question, je réponds, sans conteste, un grand OUI. Bien entendu, pour ne pas me choper une pneumonie, je ne vais pas me ballader en débardeur et sandales. C'est la raison pour laquelle, j'ai pris le parti d'accessoiriser une pièce d'été "à l'air du temps". Et je suis super fière de moi parce que, pour une fois, j'ai tout trouvé dans mon dressing! Je n'ai pas dépensé un euro...Vous-y croyez ça?! ;-) OMG! Même moi j'ai du mal...c'est trop fort. Bon, il ne faut pas s'emballer non plus hein, cela risque de ne pas durer, mais je ressens l'envie soudaine de vous laisser cinq minutes pour aller faire la danse de la joie et je reviens...,...,....,....,....,.....! Voilà c'est fait.

La tenue du jour n'a rien de transcandante en-soi. Les pièces sont très simples et épurées toutefois, je trouve que l'assemblage les rend relativement modernes et un chouia sexys sans en faire trop (du moins, je l'espère, c'est toujours ma crainte). Et puis, une fois de plus, il faut oser. Donc j'ose en repoussant toujours plus loin mes limites. "C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup (...)"...bon ok, c'est carrément naze! Mais les blagues nulles, c'est mon truc, que voulez-vous que vous dise?

Je porte donc mon short, avec un haut noir, à manches trois quarts, près du corps. J'ai enfilé des collants à motifs, parce que j'adore ça, même si certaines pourraient considérer cela comme un fashion faux pas. Néanmoins, comme rappelé dans mes posts précédents:  Je-m'en-contre-fiche! (pour toi mummy). J'ai également opté pour un gilet oversize à grosses mailles, qui tient bien chaud, tout en apportant un touche colorée, orange. Comme bijoux, j'ai choisi des clous de couleur différente (ouais, c'est mon nouveau truc du moment), et j'ai ressorti mon collier afghan, que je trouve divin. En sus, mon sac noir classique s'harmonise, à mon sens, avec l'ensemble. Et pour mes dread locks, ben...toujours du made in Y.

J'aimerais terminer et insister sur les bottes. Je m'adresse précisément à celles qui ont des mollets de coq et qui chaussent au bas mot un quarante-et-un fillette (ce qui est, vous l'aurez compris, mon cas). Ou l'inverse d'ailleurs. Pendant des années j'ai porté des bottes de cigogne...vous voyez le dossier ou bien?! Cependant, j'ai fini par trouver un site londondien qui permet de personnaliser les bottes, c'est-à-dire de mettre en adéquation le tour du mollet à celui de la pointure. Elles coûtent un peu chères, j'en conviens, mais sont de super bonne qualité. J'en suis à ma deuxième paire en six ans. Je trouve donc que cela vaut le coup.

Je vais m'arrêter là pour aujoud'hui, non pas parce que je n'ai plus rien à dire ou à écrire (penser cela serait faire offense au moulin à parole que je suis, tant à l'oral qu'à l'écrit, si je puis m'exprimer ainsi), mais simplement parce que j'ai ma pleine lune (ie: mon neveu) qui me pompe toute mon énergie...Et d'ailleurs, entre vous et moi, c'est lui qui a validé ma tenue...reste à savoir s'il a vraiment du goût!

 

  • Short: MAJE
  • Top: SANDRO
  • Gilet: GILET LONG LULU que vous pouvez retrouver soit, à la boutique  SHOPGRUNGEMAMA, un rue d'Astorg, 31 000 Toulouse, ou sur le site www.grungemama.com
  • Bottes: TED&MUFFY-www.tedandmuffy.com
  • Sac: LANCEL ADJANI
  • Collier:ETHNIQUE SILLAGE, il s'agit d'une boutique toulousaine, rue du taur (centre ville). Site internet: www.artisanat-ethnique-sillage.com

 

Crédit photo: Photographe Jean-Michel MOLIN

Site internet:

Facebook: Jm MOLIN

A bientôt

Y.