Bonjour à toutes et à tous,

Bon! ça y est c'est vraiment l'été là! Le métro sent bon la sueur, je passe mes journées à peguer (être poisseuse pour ceux qui ne sont pas du sud), au boulot je me colle le ventilo en pleine face qui me balance de l'air chaud, parce que l'on a pas de pognon pour investir dans les clims...et en fin de journée je brille tel en phare en pleine nuit. Donc, on y est bien.

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler, de la base des bases, de l'essentiel, du must have: LE JEAN. Généralement, je porte le jean, hiver comme été, le vendredi, en mode friday wear. Pour certains, ça graille du poisson, ben pour moi, c'est le jean, chacun son truc.

Compte tenu de mon âge avancé, j'avoue ne pas être très friande du jean très en vogue, le destroy qui, à l'extrême, peut finalement montrer plus de peau que de tissu. C'est sans doute mon côté rétro qui parle, ou mon goût pour les pièces épurées, mais j'affectionne les jeans plutôt classiques, bruts, bleus ou noirs, sans couleurs extravagantes, du style délavé ou agrémentés de strass et paillettes. 

Dans ma tendre jeunesse, étant très complexée, je portais des jeans très larges en pensant qu'ils étofferaient ma silhouette filiforme. Naïveté quand tu nous tiens...Et vous savez bien que les enfants, voire les ados, peuvent être très méchants entre eux. Du coup, je me prenais des réflexions du genre: "tu es tellement maigre! tu es malade?".  Je n'avais alors qu'une envie, c'était de disparaitre derrière mes jeans trop larges...ou/et trop courts...parce qu'à l'époque, et ayant grandi en Martinique, il m'était bien difficile de trouver des jeans pour brindilles, qui passent derrière une affiche sans la décoller. Et non, même sous la torture, il est hors de question que je vous montre ces dossiers classés rouges. Malheureusement (ou pas d'ailleurs), ce n'est que bien plus tard que j'ai compris qu'en fait, ces vêtements accentuaient mon extrême minceur...Cela étant, qui n'a pas commis de fashion faux pas me jette la première pierre (Christina si tu m'entends...).

Maintenant, bien dans ma peau (enfin, méthode Coué oblige ou la vieillesse, selon), je ne porte que des modèles slim ou skinny, parce que je pense qu'ils sont, en réalité, davantage adaptés à ma morphologie. Ma marque de prédilection est DIESEL qui propose, notamment, des gammes adaptant la largeur à la longueur. Fini donc le temps où je portais des jeans 7/8 ème à la KRISS KROSS (je les mettais tout de même à l'endroit)...

Sinon, parmi les différentes coupes, il y a eu la mode du jean taille basse que j'aimais bien, et que j'aime toujours d'ailleurs. Mais le souci c'est que lorsque tu es cambré, soit tu évites de t'assoir, soit tu portes un top suffisamment long, ou alors tu te cales bien au fond de la chaise. Sauf que lorsque celle-ci a un dossier design ou comporte des trous, ça peut poser problème, surtout quand tu as l'idée de génie de mettre un string. Et quand tu t'assieds dos à la porte, tu pries pour que quelqu'un n'entre pas. Cela sent le vécu pensez-vous? Et bien oui, je l'avoue. Ce grand moment de solitude. Il ne reste plus qu'à te rassurer en espérant que tu portes une culotte "décente", enfin fraîche quoi (vous voyez ce que je veux dire...), afin de garder le peu de dignité qu'il te reste....Bref passons. 

Mais au-delà du pantalon, j'aime beaucoup le tissu jean, en matière souple. Et au contraire des jeans classiques, le tissu jean à motifs peut-être, à mon sens, très frais, et donc être porté durant la période estivale.

Mon obsession de la semaine a été de savoir si un total look jean pouvais fonctionner...Mais surtout, si je pouvais  être chic et élégante dans ce style...et pour finir, si cela ne ferait pas too much, n'étant pas adepte du "trop-tout"... aahhhh, réflexion profonde quand tu nous tiens.

Avec le recul, cette semaine me fait penser au sketch de Florence FORESTI, dans lequel elle imite une fille simplette (je les appelle les "chichi love [show]star", allez savoir pourquoi .;-)...) qui, en apparence, a l'air de réfléchir, mais qui, en réalité compte les gens qu'il y a autour d'elle. Ben ça, c'était exactement moi en comité de direction et autres réunions. Autant dire que ça le faisait moyen, même si personne ne s'en est aperçu. Du moins, je l'espère.

Bon alors, j'ai réfléchi à ce total look. Et mes nombreuses réunionites ont été très fructueuses...enfin, de ce point de vue. 

Voilà, le résultat à travers les deux tenues du jour que je vous présente.

La première est une chemise sans manche que je trouve super sympa. Elle est légèrement dégradée avec des petits motifs et des pressions en guise de boutons. Je trouve qu'elle apporte une petite touche d'originalité, et réhausse le style, puisque mon jean slim est bleu, brut, classique et long! J'avais envie de décaler l'ensemble avec mes peep toes à paillettes, que je surnomme mes boules à facette. J'ai accessoirisé avec mon sac seau jaune à franges. Et comme boucles d'oreilles, des doubles clous en acier couleur argent et rose.

Et.....tadaaaaaaaammmmmm!

 

 

Chemise: GAS- www.gasjeans.com  (Magasin PIPIA et compagnie, 54 rue des filatiers, 31 000 Toulouse)

Jean: DIESEL- www.diesel.com  

Collier à fil transparent avec un petit pendantif: AGATHA

Boucles d'oreilles: AGATHA

Sac seau en nubuck jaune, à franges: Marque italienne inconnue. Je l'ai trouvé dans un magasin toulousain, rue saint antoine du T (centre ville): L'ATELIER, dont vous pourrez retrouver la page sur facebook.

Peep toes à talonsHISPANITAS (marque espagnole, pour celles comme moi, qui font un 41,5 fillette et qui ne veulent plus porter des chaussures orthopétiques, souvent les seules à aller au-delà du 40). Site internet: www.hispanitas.com 

Comme second look, rien d'original, un style un peu bobo. Une robe-chemise en jean, plutôt légère, à col mao. Je la porte avec une ceinture noire et des chaussures compensées à brides roses poudrées scincillantes. Comme accessoires, des clous qui sont des petites roses en argent avec un énorme collier sur lequel j'ai craqué, d'origine afghane, qui apporte la touche ethnique. Enfin, un sac en cuir rouge croco qui se porte à l'épaule.

Voilà le résultat:

 

Robe-chemise: KINGS OF INDIGO- www.kingsofindigo.com 

Boucles d'oreilles ethniques en forme de rose et collier:ETHNIQUE SILLAGE, il s'agit d'une boutique toulousaine, rue du taur (centre ville). Site internet: www.artisanat-ethnique-sillage.com

Sandales compensées: SALAMENDER- www.salamander.fr 

Sac en cuir croco: VERA PELLE (une marque italienne)- www.verapellestore.com 

 

Alors, allez-vous oser le total look jean?

A bientôt.

Yona