Bonjour à toutes et à tous!

 Après mes derniers articles que vous pouvez retrouver ici, et, dont les contenus bien qu'assumés, ont pu certainement provoquer des réactions assez clivantes, j'éprouve le besoin de revenir à des choses plus légères et consensuelles...Profitez-en parce que, me connaisssant, je ne suis pas certaine que cela se reproduise souvent ;-)!

Toutefois, à titre liminaire, un point météo s'impose. Cela faisait longtemps me direz-vous. Mais franchement, par moment, je me demande si l'on a pas sauté la saison automnale pour entrer directement dans la période hivernale. Nan mais sérieux quoi! A chaque fois que je sors de chez moi, notamment le matin pour aller au taff, j'ai l'impression d'ouvrir mon congélo. Plus de feuilles sur les arbres, le vent qui me transperce les os, les doigts et les pieds raides comme du bois...et dire que "c'est que le début d'accord, d'accord" (Françis CABREL, si tu m'entends), ou le commencement de la fin.

C'est dans ces moments là qu'il me revient souvent une chanson d'Henri SALVADOR (je suis dans ma phase mélomaniaque, y'a quoi?) apprise au collège en Martinique et, notamment, quelques-unes de ses paroles: "(...) Au mon île, au soleil, paradis entre terre et ciel, où le flot, tout le long des jours chante au sable fin sa chanson d'amour (...)". Et à chaque fois que j'ai froid, je me fredonne cette chanson (dans la tête bien sûr, histoire de ne pas trop passer pour une folle...en même, temps ai-je besoin de cela...pour passer pour une chtarbée) qui me donne du baume au coeur... Mais il va bien falloir que je prenne mon mal en patience...

Pour autant, si l'on adopte la positive attitude (comme disait cette grande artiste LORIE...ou cet immense premier ministre Jean-Pierre RAFFARIN) et que l'on voit le verre à moitié plein, c'est aussi l'occasion de (re)trouver des pièces qui me tiennent bien chauds. Et aujourd'hui, parce que je suis d'humeur pump and up, j'avais envie de vous présenter un look en adéquation avec mon état d'esprit: léger et simplissime, bien dans mes pompes quoi.

En effet, parfois, en ouvrant mon dressing qui est, je dois l'avouer, relativement fourni (gros euphémisme), je reste là, telle une tebè, en me faisant la réflexion suivante: "Pffffff, je n'ai vraiment rien à me mettre". Je pense que cela parle à beaucoup d'entre vous, surtout aux fashion addicts, n'est-ce pas?! Et à d'autres moments, je cherche tellement ce que je peux agencer ou associer que cela finit par me sur-saouler (profitez-en, pas encore breveté). C'est la raison pour laquelle, dans un cas comme dans l'autre, j'opte pour la simplicité.

Lorsque j'ai dit à l'une de mes amies le look que je comptais présenter, celle-ci m'a rétorqué un truc du genre: "Enfin, mouais, je ne suis pas certaine que l'on ait la même définition de la simplicité...cela doit-être la simplicité à la Yona quoi!" Un poil vexée, ce qu'il m'est immédiatement venu en tête c'est: "Non mais tu crois quoi? Que mon dressing comprend exclusivement des pièces pour le jour mariage, le dimanche à BAMAKO ou quoi? Tu as pris ma garde-robe pour celle d'Amadou et Mariam ou bien?" Les deunjs, vous savez déjà ce qu'il vous reste à faire: goo-ge-li-ser. Et, pour tout vous dire, il me tenait à coeur de prouver à cette petite impertinente que je n'ai pas que des fringues ultra-chiadées, et que je peux me vêtir très simplement. 

Alors bon. Entendons-nous bien. Simplicité, ne rime pas nécessairement avec crasseuse ou pouilleuse. En créole martiniquais, on aurait dit "être en chien". Car, à mon sens, il est possible porter des pièces très simples, tout en demeurant décontracté et chic. C'est donc ce que je vais tenter de démontrer à cette fameuse amie à la grande bouche (voilà mummy, là c'est ton moment).

La tenue du jour pourrait être portée au quotidien: Le jean/pull...et ouais, ça t'en bouche un coin, madame qui pense que je ne mets que des fringues très sophistiquées!

Tout d'abord, commençons par le pull. Cela ne vous aura pas échappé, le pull style mamie, grande tendance de cet automne-hiver, est au goût du jour. Et, étant assez frileuse de nature, cela m'arrange très bien. L'avantage est que lorsque l'on n'a pas envie de se prendre la tête, on enfile cette pièce, qui se porte avec quasiment avec tout et qui habille en un clin d'oeil. Pour changer, j'ai complètement flashé sur un pull principalement en angora, dans les tons blancs cassés. J'adore ses manches chauves souris et trois-quarts. Et, une fois n'est pas coutume, je tiens à le préciser qu'il s'agit de vraies manches trois-quarts et, non de manches trop courtes, recouvrant mes bras de trois mètres chacun (est-il encore besoin de le préciser...). Le petit détail subtil qui tue réside dans le dos. Il est en V, ce qui lui confère la touche chic à mon sens. Je l'ai associé avec un jean slim brut, bleu, comme je les aime. Et concernant les chaussures, un miracle s'est opéré: j'ai été touchée par la grâce des derbies...plates! Elles sont en cuir noir, à léger imprimé reptile vernis dans les tons gris-noirs, avec quelques franges sur le dessus...Monsieur de Madame culottée, si tu me lis :-)!

Afin d'apporter un brin de couleur, j'ai choisi un sac en cuir vernis rouge porté à l'épaule, de la boutique LINEA MODA, dont je vous ai parlé dans mon précédent post et dont les sacs me rendent folle. Dès que j'entre dans ce lieu, je suis telle une gamine dans un magasin de bonbons!

Simplicité dans la tenue... subtilité et féminité s'agissant des bijoux, venant la sublimer. J'ai découvert un magasin, dont je connaissais déjà la marque, puisque j'en possède deux sautoirs (que vous pouvez revoir ici), mais dans lequel je n'étais jamais encore entrée. Alors, si vous appréciez des bijoux principalement en argent, cristal de swarovski, zirconimum, tout à la fois délicats, chics et tendances...Ben, ce magasin est fait pour vous! Il s'agit de la boutique DORIANE dont vous retrouverez les coordonnées plus bas. De plus, je ne veux pas faire ma chauvine mais il est à noter qu'il s'agit de made in France artisanal!

Alors, comme accessoires, je souhaitais des bijoux en adéquation avec ma tenue: simples et chics. J'ai donc déniché dans cette boutique des pièces de toute beauté, que je trouve très élégantes. Des boucles d'oreilles à tendance indienne, un long sautoir enfilé devant-derrière afin de mettre en évidence le V du pull...Et enfin, des bracelets sublissimes et tout en finesse, de plusieurs matières (argentée, dorée et noire), avec lesquels on peut faire plusieurs tours et même se doucher! Puisque les manches du pull sont courtes, j'en porte trois. Ils habillent superbement les poignets...surtout les miens qui ressemblent à des baguettes chinoises (en même temps, et abstraction faite de la baguette de pain, connaissez-vous des baguettes d'une autre origine?...non juste comme cela, une petite rélexion profonde et personnelle qui me traverse l'esprit).

Pour finir, comme coiffure, une queue de cheval haute avec mes dread locks fait très bien l'affaire.

Alors petite insolente, nous n'avons toujours pas la même définition de la simplicité? Tu penses franchement que j'aurais pu aller à un mariage, le dimanche à BAMAKO, vêtue de la sorte?

 

 

  • Pull: BAS&H
  • Jean: DIESEL
  • Chaussures: TEXTO
  • Sac: LINEA MODA,31 rue Saint Rome, 31 000 Toulouse (sur facebook également).
  • Boucles d'oreilles, bracelets poignée gauche et sautoir: DORIANE, créations en argent  925, 1 bis Cantegril, 31 0000 Toulouse. www.doriane-bijoux.com (et sur facebook également).

Crédit photo: Photographe Jean-Michel MOLIN

Site internet: 

Facebook: Jm MOLIN et JMM

A bientôt

Y.