Bonjour à toutes et à tous!

Aujourd'hui, je vais faire plus court (oui, oui, c'est fois-ci, cela le sera vraiment). D'abord, parce que mémé est crevée de sa semaine et, ensuite, parce que je trouve que la tenue que je vous présente ne nécessite pas de tirade sans fin. Bon, alors que l'on s'entende. J'ai dit que je n'écrirai pas dix kilomètres de texte, ce qui ne veut pas dire que je ne vais pas un minimum m'exprimer. Ouais je sais, certains sont deg'!

Je continue dans ma collaboration avec l'association AYOKAH à travers l'évènement "Noël en wax", en tant que blogueuse officielle (ha, ha, oui, je kiffe encore et toujours), pour vous proposer un nouveau look que j'affectionne particulièrement. En effet, tandis que les fêtes frappent à nos portes, entre deux cadeaux de noël, je suis sûre que vous vous posez  toutes la question suivante: Comment vais-je donc me vêtir le soir de la Saint-Sylvestre? Bon. On voit bien, à travers les vitrines, ce qu'il est "facile" d'acquérir, et donc qui vous noiera dans le lot de nanas, peu ou prou (c'est-à-dire, à quelques stands des galeries lafayette près, et je sais de quoi je parle), habillé...ben comme vous. Bien évidemment, il y aura du strass, de la paillette, du sequin, du tulle, de la robe longue, un peu de frou-frou par-ci, un peu de meringue par là...bref..."Tout ce qui brille quoi" ;-), en somme, un florilège d'uniformes.

Sur ce point là, j'avoue que je m'en fiche un peu, le 31 décembre étant banni de mon calendrier. J'ai largement donné. Mais pour sûr, mon choix de tenue aurait pu, à quelques légers détails près, être celui que je vous présente ce jour. Je le trouve chikethniquement (tous droits réservés) sublime! Et ce qui est extraordinaire, c'est qu'au final, le chic repose sur une seule et unique pièce: Le bijou. Il s'agit d'un grand collier africain, entièrement confectionné à partir de cauris. Pour la petite histoire, même si ce coquillage est aujourd'hui largement répandu, il a servi de monnaie d'échange en Asie, Océanie ainsi qu'en Afrique jusqu'au vingtième siècle. Ce collier, entièrement fait main revêt, à mon sens, une classe folle! Et je suis sûre que mummy ne pourra dire le contraire.

Puisque c'est la pièce maîtresse de la tenue, j'ai décidé d'accessoiriser cette rivière de cauris avec une robe noire à reliefs, plutôt moulante, au dessus des genoux. Un collant, à petit pois ainsi qu'une superbe et discrète prochette en cuir et en lin enduit, viennent compléter l'ensemble. Pour finir, j'ai enfilé mes richelieus en cuir bi-matière.

Pour me suivre depuis six mois maintenant, vous savez que ne porte que ce que j'aime. Alors inutile de vous dire combien je suis fan de ce look. Mais au-delà, je pense qu'avec un tel bijou, non seulement, vous sortiriez du lot mais, en sus, vous feriez sensation! Oui, oui, je sais là, il faut que je sorte mon argument massue: OSEZ!

On vous attend à la boutique éphémère de "Noël en wax", organisée par l'association AYOKAH, qui ferme (hélas) ses portes le quinze. Alors venez!

 

 

Crédit photo: Photographe Jean-Michel MOLIN

Site internet: 

Facebook: Jm MOLIN et JMM PHOTOPGRAPHE

A bientôt

Y.