Dimanche 26 mars 2017

Bonjour à toutes et à tous!

Cela fait quasiment vingt ans que je vis en France hexagonale, et je n'ai toujours pas compris le passage de l'heure d'hiver à l'heure d'été. Nan, mais véridique de chez vrai! Intellectuellement, moi pas comprendre. Moi bien vouloir mais pas pouvoir. C'est un "concept" qui m'échappe, me dépasse complètement. Que voulez-vous, on ne peut pas être bon partout (mode auto-kiffance activé). On recule d'une heure, on avance d'une heure, pfffffff...Même si c'est la méga shuma, je dois avouer que je ne sais pas, au moment où j'écris, dans quel cas de figure l'on s'inscrit. En conséquence, face à ce terrible constat d'échec (la meuf toujours ultra mesurée), j'ai décidé, il y a quelques années, de jeter l'éponge.

Avant que l'ère numérique n'envahisse notre quotidien, je sollicitais ma grande sis' qui, bien évidemment, non sans une pointe d'ironie, me disait quand il fallait que j'avance ou que je recule l'aiguille mon horloge,...Euphémise quand tu nous tiens. En réalité, elle se faisait toujours un malin plaisir à se foutre ouvertement de ma gueule moquer de moi. Bref, pour autant, s'il y a deux choses qu'il convient, ce jour, de retenir, ce sont: L'arrivée du printemps (Youpi, twerk, DAB et autre danse du ventre) et...que je vais devoir me lever plus tôt! Alors ça! Mais alors ça! Je suis limite au bord du gouffre et de la dépression....Déjà que je ne suis pas du matin, je sens que je vais devoir doubler ma consommation de café....

Bon. Mais ç'est le printemps...du moins, en théorie! Parce que, s'il est vrai qu'aujourd'hui, on a eu une journée de malade dans le Sud-Ouest, hier encore ("j'avais vingt ans, je caressais le temps et jouais de la vie...", AZNAVOUR, sors de ce corps), cela n'était vraiment pas le cas...Et bien sûr, ce fût le jour choisi pour la réalisation de mon shooting, sinon cela n'aurait pas été drôle hein....grrrrrrr, je m'énervationne là...

Non, je me calme. C'est le printemps. Et cela se fête, même d'un point de vue modalistique. Ainsi et, nonobstant (ahhhhhhhhhh, cela fait tellement longtemps que je rêvais de le placer celui-là, amis Gouristes, bongour!), la grisaille, le vent et le froid (et oui, je me répète, puisque c'était déjà le cas ici), j'ai voulu porter un peu de couleur et revenir à mes basiques (enfin presque). Un look chic et épuré.

Parce que, c'est le printemps. Changement de temps, changement tout court, prendre le temps et laisser le temps...au temps (Ouais mummy, j'me la joue poétesse, y'a quoi?!). Car le temps fait son oeuvre. Du moins, il semblerait qu'il fasse le mien. Le printemps s'installe, et j'ai l'impression que tout se cale...

Après, cet interlude, que l'on pourrait qualifier de lyrique?! Culcul la praline?! Débile?!..enfin cet interlude quoi, j'ai voulu rendre hommage à l'arrivée du printemps avec cette robe que j'adore! Longue, fluide, vaporeuse et surtout, colorée: Rouge vermillon! Ouais ça va, ça va, je vois venir les fashionistas à dix mille, qui penseront que c'est "has been", parce qu'il s'agit d'une couleur de la saison dernière...Toutefois, un point de clarté s'impose: Vue la blinde (heu....mince, j'oubliais que mummy me lisait...petite blinde mummy, j'te jure) qu'elle m'a coûté, il ne fait nul doute que je la porterai jusqu'à ce qu'elle tombe en lambeaux...ou que je tombe en lambeaux, c'est toi qui choiz'.

Et comme c'est le printemps, j'ai revêtu mes escarpins multicolores (Et non quadricolor.Ceux de ma génération comprendront, quant aux autres... ben.... on s'en fiche, rien). Au passage, je tiens à faire une spéciale dédicace à mon beauf' qui trouve qu'ils ressemblent à ....une jardinière! C'est cela oui. Ceci dit, je n'aurais qu'une chose à lui rétorquer, en le regardant du haut du Mont-de-Marsan: Tchip! Jardinière toi-même la!

J'ai associé l'ensemble avec une petite besace toute mignonne, en cuir de vachette vert clair et scintillante. Je la trouve juste superbe. Mais parce que ce n'est, tout de même, que le printemps, j'ai enfilé un collant résille.

Comme accessoires, outre mes bijoux habituels, j'ai opté pour:

  • Un petit sautoir en argent, très simple et raffiné;
  • Une paire de boucles d'oreilles berbère, en argent (je porte la paire à la même oreille);
  • Un bracelet en plaqué or, avec un noeud au milieu.

Voilà, c'est le printemps....Alors, printemps pluvieux, printemps heureux? C'est tout le mal que je nous souhaite :-)

 

 

 

 

 

 

  • Robe: MAJE
  • Escarpins: MELLOW YELLOW
  • Collant: CALZEDONIA
  • Besace : LINEA MODA,31 rue Saint Rome, 31 000 Toulouse (sur facebook également)
  • Sautoir et bracelet: LES PIPELETTES, 43 rue des Tourneurs, 31 000 Toulouse (sur facebook et instagram) 
  • Boucles d'oreilles: ETHNIQUE SILLAGE, 36 rue du taur, 31 000 Toulouse. Site internet: www.artisanat-ethnique-sillage.com

 

(c): Photographe Jean-Michel MOLIN

Site internet: 

Facebook: Jean-Michel MOLIN ( JM Photograhe) MOLIN et JMM PHOTOPGRAPHE

Y.