Créer mon blog M'identifier

Le bijou a le pouvoir d'être cette petite chose qui peut vous faire vous sentir unique.

Le 16 avril 2017, 23:13 dans Mode 0

 

 

 

Dimanche 16 avril 2017

Bonjour à toutes et à tous!

En toute modestie (hum), la citation en guise d'intitulé de ce post aurait pu être mienne. Oui. En toute modestie. Mais comme je suis honnête intellectuellement, je dois rendre à César ce qui est à César, aka: Jennie KWON. J'ai choisi ce titre, parce qu'il me tenait à coeur d'attirer davantage votre attention sur mes bijoux que sur mon outfit.

D'ailleurs, comme ces derniers m'inspirent, les paroles suivantes, extraites d'une chanson de ZAZIE me sont, immédiatement, venues à l'esprit: "Moi je m'en moque, j'envoie valser, les trucs en toc, les cages dorées, toi quand tu m'serres très fort, c'est comme un trésor, et ça, et ça vaut de l'or" ("J'envoie valser"). 

Bon. Voilà, voilà. Néanmoins et, si ç'est une chanson que j'adore au demeurant, une question me taraude (mode auto-saoulance activé): Elle est bien gentille avec ses paroles qui puent l'amour (aïe mummy, j'ai failli) dégoulinent de joie et bonheur dans son coeur, pour autant...comment dire... elle avait fumé quoi la meuf' quand elle a écrit cela?! Franchement, il faut qu'elle arrête deux secondes quoi, sérieux. C'est trop facile. Bien évidemment qu'elle peut se permettre d'envoyer valser les "trucs en tocs" ou "les cages dorées"...surtout lorsque l'on a son compte en banque! Quant à ses histoires de la serrer très fort, et de son "qui vaut de l'or" la...tchip...Foutaise! J'aurais envie de lui rétorquer: "Ben moi, serre-moi un peu moins toutefois, ne te prive surtout pas de m'en couvrir!  Je ne l'empêche pas de vivre d'amour et d'eau fraîche, grand bien lui fasse (Soit dit en passant, je l'ai croisée une fois dans un hôtel quatre étoiles et pas dans un camping sauvage), alors qu'elle me laisse vivre avec mes trésors qui valent de l'or et, notamment, mes bijoux!

Ceci étant précisé, j'avais déjà évoqué ici et , l'un de mes coups de coeur de la fin d'année 2016, pour une créatrice de bijoux, Marie-Pierre GINESTET. Je ne vais pas refaire le laïus dithyrambique, tant sur la personne que sur ses créations. Mais croyez-moi, c'est uniquement pour son bien et par pur altruisme. En effet, je veux la préserver peuchère. Je crains qu'à force, sa tête ou ses chevilles ne passent plus la porte ;-)! Bon allez, un peu quand même, dans ma grande mansuétude, j'lui fais un p'tit kiff: Plus qu'une créatrice, ç'est une véritable artiste. Ses bijoux sont tout à la fois simples, raffinés, contemporains et uniques. Si j'en parle, c'est parce que d'une part, j'ai l'honneur de porter ses créations et que, d'autre part, elle expose avec son acolyte Estel LAOUATY, du lundi 17 au semedi 22 avril 2017, à la Galerie de l'Echarpe, 18 rue Peyrolières, 31000 Toulouse. Leur exposition-vente s'appelle: "Ma pièce unique". Je pense qu'il n'y a pas besoin d'explication de texte (vous avez le flyer en fin d'article).

Ce qui me pose problème avec leurs pièces (ah oui, je pense que beaucoup aimerait avoir ce type de souci) c'est, au risque d'être redondante (ie: mes précédents articles), qu'elles se suffisent à elles seules. Dès lors, je me demande toujours comment les sublimer, sans les noyer dans mes looks souvent improbables. J'aurais pu les porter sans rien d'autre. Ouais. A poil. Ben sauf que....je n'aurais pas su où accrocher la broche (ça va, ç'est bon, je vous vois venir, elle est tellement facile).

On rembobine?! Alors comme bijoux, je porte:

  • Une broche en acier émaillé sur acier bleu (je dois avouer que c'est l'une de mes pièces préférées);
  • Une paire de boucles d'oreilles aussi bien subtiles que sublissimes, en inox et en argent;
  • Un bracelet en argent sénégalais (qui m'appartient).

A mon sens, il n'en fallait pas plus. Néanmoins, puisque je devais bien enfiler un truc, "manière de" quoi, j'ai opté pour des fringues dans les tons pastels et doux. J'ai donc revêtu un top en V, à dominante rose poudrée avec des bordures en or, ainsi que ma jupe tutu bleue claire, que je vénère. J'ai complété ma tenue avec mes escarpins dorés et, une pochette vintage tressée, dans les tons marrons, chinée dans une boutique éphémère, Les Piquant(e)s, (n'en déplaise à certaine, n'est-ce pas?!).

 Alors, les nenettes, les blogueuses toulousaines et mêmes les types, je vous invite vivement à aller y faire un tour, car pour sûr, vous en perdrez la tête.  En tout cas,  s'il y en bien une que l'on perdra définitivement, ç'est bien moi! Quant aux autres, faites un tour sur son Facebook! Vous avez également toutes les coordonnées en fin de post.

Et s'agissant de la mère ZAZIE...Ben que l'on se contente de la serrer très fort hein, si cela lui chante (jeu de mot, humour, humour de merde ouais, ça c'est fait mummy!)...En même temps, si elle dit vrai dans sa chanson, ce n'est pas une michetonneuse...elle ne vous reviendra pas bien cher(s) messieurs :-)!

 

  • Bijoux (boucles d'oreille et broche): Marie-Pierre GINESTET, Créatrice de bijoux.  
  • Courriel: Ginestet.mp@neuf.fr. Téléphone 06.13.29.42.27 (sur facebook également, MARIE-PIERRE GINESTET). Pièces émaillées en collaboration avec  Estel LAOUATY.

  • Top: ZADIG & VOLTAIRE
  • Jupe: GRUNGEMAMA
  • Pochette: LES P'TITES PEPEES
  • Escarpins: MANOLO BLAHNIK
  • Ral et fard à paupières: M.A.C COSMETICS

 (c): Photographe Jean-Michel MOLIN

Site internet: 

Facebook: Jean-Michel MOLIN (Photograhe) 

A bientôt!

Y.

Mon facebook:

Instagram:

Classic rock outfit: Spring mix and match!

Le 9 avril 2017, 18:51 dans Mode 0

 

 

 

Samedi 8 avril 2017

Bonjour à toutes et à tous!

"Le manque crée le désir. Je le sens devenir"- Charles de LEUSSE. Bon ben voilà, tout est dit quoi! Je me fais désirer....Ah non?! Pourtant, cela fait quasiment deux semaines que vous ne m'avez pas lue... Donc, toujours pas?! Arfff, z'êtes rudes. Mais ce n'est pas grave.

Il faut dire qu'en se moment je me noie dans un verre d'eau...A force, cela est devenu mon sport favori. Je pense même que s'il existait un master de noyade dans un verre d'eau, pour sûr, j'en serais ressortie major de promotion. Bref, tout cela pour dire que j'ai dû mal à avoir un rythme soutenu et que, cela perdurera, sans doute, encore quelques temps...

Ceci étant précisé, le printemps semble s'être véritablement installé dans le Sud-Ouest. Croisons les doigts.... Parce qu'"En avril...gnagnagna..." Vous connaissez le proverbe ou c'est comment?!

A l'heure où j'écris, j'ai la fénêtre ouverte, un rayon de soleil illumine, tout en traversant, le salon et j'entends même les petits zozios chanter....C'est-y pas meuuugnnooonnnnn :-)! Alors je savoure cet instant, tout à la fois léger et précieux (ouais chui en mode philosophe là, séquence émotion, laissez-moi tranquille seulement!).

Aujourd'hui, je ne serai pas longue. Non. Non, je ne ferai pas d'intropsection (parce que si cela continue, vous allez me demander rétribution!). Non, pas de dénonciation, ni de revendication, de "pleurnication", ou de fornica (heu...je m'éloigne là)...En fait juste une proposition de look, simple et efficace. Il ne plaira peut-être à ma grande sis' qui préfère mes outfits un peu chtarbés et puis d'ailleurs, il pourrait ne pas ne pas être à votre goût également. Mais si je devais exprimer le fond de ma pensée, je crois qu'elle serait celle-ci : "Je m'en contrecarre". Néanmoins moi, vivante, jamais je n'oserais!! Pis sinon, ma provocation à deux balles? Aaaaah ça! c'est inscrit dans mon ADN.

Heu, si cela vous intéresse, je vais quand même évoquer mon look?! J'avais envie d'être basique. Quoi? Vous êtes durs de la feuille (enfin de la vue) ou bien? Je n'ai pas dit banale, j'ai dit basique! Voire même, légèrement classique. Attention: Le mot légèrement étant à apprécier à sa juste valeur...Surtout lorsque l'on me connaît.

J'ai donc revêtu une blouse blanche crop top à manches évasées et, dentelée aux extrémités. Pour ne pas faire chagasse (les parigos, ou autres insulaires, allez chercher, j'en ai assez de tout traduire. En même temps, je me rends compte que traduire aurait été beaucoup plus vite qu'écrire ces longues phrases. Pour autant, je ne traduirai pas), j'ai associé ce haut à mon jean taille haute qui ne me quitte plus. Jusque là, plutôt classique non?! 

Mais là ou cela commence un peu à partir en sucette, c'est lorsque vous apercevez mes escarpins à bouts pointus (oui, oui, vous voyez très bien, je fais du 41, 5 fillette et j'en porte, y'a quoi?!) et cloutés sur le dessus. C'est à ce moment précis que le mot précédemment évoqué, à savoir "basique", doit être relativisé. D'ailleurs, vous remarquerez que je peux enfin mettre des shoes sans bas ou collant. Quel confort!

S'agissant des bijoux et accessoires, j'ai fait (presque) simple:

  • Une paire de clous en argent (en, fait, je ne sais pas si l'on peut les qualifier de paire puisqu'elles sont différentes);
  • Un long sautoir, à grosses mailles, en acier (ou le moment où tu retrouves des choses enterrées en faisant du tri);
  • Un magnifique sac en cuir, en nuance de gris (clair et anthracite) et noir, de la marque MIS WUDE (dont je vous ai déjà parlée ici, ou encore , les coordonnées étant en fin d'article).

Et puis, une fois n'est pas coutume, j'ai quand même envie de souligner mon effort make up. J'ai tenté le smoky eyes bleu...je ne sais pas s'il est  vraiment réussi mais j'adore! Et psssssst mummy, au passage, look the new glasses! 

Voilà, une tenue classique avec un make up et des accessoires plutôt rocks. Sympa pour le printemps, non?

 

 

  • Blouse: ZARA
  • Jean: LEVI'S
  • Escarpins: Florence KOOIJMAN, 8 rue de la Baronie, 31 000 Toulouse (florencekooijman.com)
  • Sautoir en acier: AGATHA
  • Sac: MIS WUDE- www.miswude.com (sur facebook, instagram et pinterest)
  • Fards à paupières: M.A.C COSMETICS

 

 

 (c): Photographe Jean-Michel MOLIN

Site internet: 

Facebook: Jean-Michel MOLIN (Photograhe) 

A bientôt!

Y.

Cloudy spring...Happy spring?!

Le 26 mars 2017, 22:09 dans Mode 0

 

 

 

 

Dimanche 26 mars 2017

Bonjour à toutes et à tous!

Cela fait quasiment vingt ans que je vis en France hexagonale, et je n'ai toujours pas compris le passage de l'heure d'hiver à l'heure d'été. Nan, mais véridique de chez vrai! Intellectuellement, moi pas comprendre. Moi bien vouloir mais pas pouvoir. C'est un "concept" qui m'échappe, me dépasse complètement. Que voulez-vous, on ne peut pas être bon partout (mode auto-kiffance activé). On recule d'une heure, on avance d'une heure, pfffffff...Même si c'est la méga shuma, je dois avouer que je ne sais pas, au moment où j'écris, dans quel cas de figure l'on s'inscrit. En conséquence, face à ce terrible constat d'échec (la meuf toujours ultra mesurée), j'ai décidé, il y a quelques années, de jeter l'éponge.

Avant que l'ère numérique n'envahisse notre quotidien, je sollicitais ma grande sis' qui, bien évidemment, non sans une pointe d'ironie, me disait quand il fallait que j'avance ou que je recule l'aiguille mon horloge,...Euphémise quand tu nous tiens. En réalité, elle se faisait toujours un malin plaisir à se foutre ouvertement de ma gueule moquer de moi. Bref, pour autant, s'il y a deux choses qu'il convient, ce jour, de retenir, ce sont: L'arrivée du printemps (Youpi, twerk, DAB et autre danse du ventre) et...que je vais devoir me lever plus tôt! Alors ça! Mais alors ça! Je suis limite au bord du gouffre et de la dépression....Déjà que je ne suis pas du matin, je sens que je vais devoir doubler ma consommation de café....

Bon. Mais ç'est le printemps...du moins, en théorie! Parce que, s'il est vrai qu'aujourd'hui, on a eu une journée de malade dans le Sud-Ouest, hier encore ("j'avais vingt ans, je caressais le temps et jouais de la vie...", AZNAVOUR, sors de ce corps), cela n'était vraiment pas le cas...Et bien sûr, ce fût le jour choisi pour la réalisation de mon shooting, sinon cela n'aurait pas été drôle hein....grrrrrrr, je m'énervationne là...

Non, je me calme. C'est le printemps. Et cela se fête, même d'un point de vue modalistique. Ainsi et, nonobstant (ahhhhhhhhhh, cela fait tellement longtemps que je rêvais de le placer celui-là, amis Gouristes, bongour!), la grisaille, le vent et le froid (et oui, je me répète, puisque c'était déjà le cas ici), j'ai voulu porter un peu de couleur et revenir à mes basiques (enfin presque). Un look chic et épuré.

Parce que, c'est le printemps. Changement de temps, changement tout court, prendre le temps et laisser le temps...au temps (Ouais mummy, j'me la joue poétesse, y'a quoi?!). Car le temps fait son oeuvre. Du moins, il semblerait qu'il fasse le mien. Le printemps s'installe, et j'ai l'impression que tout se cale...

Après, cet interlude, que l'on pourrait qualifier de lyrique?! Culcul la praline?! Débile?!..enfin cet interlude quoi, j'ai voulu rendre hommage à l'arrivée du printemps avec cette robe que j'adore! Longue, fluide, vaporeuse et surtout, colorée: Rouge vermillon! Ouais ça va, ça va, je vois venir les fashionistas à dix mille, qui penseront que c'est "has been", parce qu'il s'agit d'une couleur de la saison dernière...Toutefois, un point de clarté s'impose: Vue la blinde (heu....mince, j'oubliais que mummy me lisait...petite blinde mummy, j'te jure) qu'elle m'a coûté, il ne fait nul doute que je la porterai jusqu'à ce qu'elle tombe en lambeaux...ou que je tombe en lambeaux, c'est toi qui choiz'.

Et comme c'est le printemps, j'ai revêtu mes escarpins multicolores (Et non quadricolor.Ceux de ma génération comprendront, quant aux autres... ben.... on s'en fiche, rien). Au passage, je tiens à faire une spéciale dédicace à mon beauf' qui trouve qu'ils ressemblent à ....une jardinière! C'est cela oui. Ceci dit, je n'aurais qu'une chose à lui rétorquer, en le regardant du haut du Mont-de-Marsan: Tchip! Jardinière toi-même la!

J'ai associé l'ensemble avec une petite besace toute mignonne, en cuir de vachette vert clair et scintillante. Je la trouve juste superbe. Mais parce que ce n'est, tout de même, que le printemps, j'ai enfilé un collant résille.

Comme accessoires, outre mes bijoux habituels, j'ai opté pour:

  • Un petit sautoir en argent, très simple et raffiné;
  • Une paire de boucles d'oreilles berbère, en argent (je porte la paire à la même oreille);
  • Un bracelet en plaqué or, avec un noeud au milieu.

Voilà, c'est le printemps....Alors, printemps pluvieux, printemps heureux? C'est tout le mal que je nous souhaite :-)

 

 

 

 

 

 

  • Robe: MAJE
  • Escarpins: MELLOW YELLOW
  • Collant: CALZEDONIA
  • Besace : LINEA MODA,31 rue Saint Rome, 31 000 Toulouse (sur facebook également)
  • Sautoir et bracelet: LES PIPELETTES, 43 rue des Tourneurs, 31 000 Toulouse (sur facebook et instagram) 
  • Boucles d'oreilles: ETHNIQUE SILLAGE, 36 rue du taur, 31 000 Toulouse. Site internet: www.artisanat-ethnique-sillage.com

 

(c): Photographe Jean-Michel MOLIN

Site internet: 

Facebook: Jean-Michel MOLIN ( JM Photograhe) MOLIN et JMM PHOTOPGRAPHE

Y.

Voir la suite ≫